MENU
Le projet FILOGRAPH vise à développer un textile intelligent permettant de s’affranchir des batteries.
28
Avr 23

Développer un textile intelligent à partir de fils naturels et/ou biosourcés aux propriétés conductrices, c’est le défi qu’a voulu relever SCIENCE ET SURFACE, le laboratoire de SERMA Technologies en travaillant sur le projet FILOGRAPH II pendant 5 ans.

Dans ce projet, SERMA TECHNOLOGIES a réalisé des analyses MEB, FTIR, XPS et ToF-SIMS afin de comprendre les mécanismes physico-chimiques du greffage des fils traités au graphène, tout en s’assurant du maintien des propriétés mécaniques des fils lors du tissage.

Le textile développé est capable de réagir seul en s’adaptant à son environnement et à son utilisateur. Sa fonction est rendue possible grâce aux fibres et/ou filaments présents en son sein, qui vont permettre de créer une conduction électrique remplaçant toute batterie et conservant légèreté, douceur et souplesse.

 

Grâce à ses propriétés, le textile sur lequel SERMA Technologies a travaillé permet, dans le domaine sportif, de remplacer un objet connecté tel qu’une montre GPS, un podomètre, ou toute autre technologie.
En plus de cette fonction de conduction, il permet d’alléger le sportif et d’augmenter la résistance de son textile aux contraintes environnementales.

Le projet FILOGRAPH a permis à SERMA Technologie de développer de nouvelles compétences chimiques sur les traitements de surface qui seront mises sur le marché dans les prochaines années.

 

Moulinage du solier a réalisé le projet FILOGRAPH. Les partenaires complémentaires du projet sont Salomon, Graphene production, Textiles de la dunière, Université Claude Bernard Lyon 1, IMP et ISPB-Faculté de Pharmacie et Université Claude Bernard Lyon 1.

Partagez l'article :